Espace client Votre panier
0 article | 0 €

LE VÉLO A ASSISTANCE ÉLECTRIQUE (V.A.E.)

Le Vélo à Assistance Electrique (V.A.E.) se présente comme une solution innovante pour les déplacements en ville. C'est un moyen efficace, économique et non polluant pour vos loisirs ou vos trajets quotidiens.


LES CARACTÉRISTIQUES D'UN V.A.E.

C'est un vélo, muni d'un moteur, d'une batterie et d'une électronique de contrôle. Une assistance électrique se déclenche au pédalage, et accompagne le cycliste dans son effort.
Le vélo gravit des pentes de 10-12% d'inclinaison avec un effort moindre.
La batterie est le plus souvent amovible et se recharge sur le secteur par l'intermédiaire d'un chargeur externe. Le chargeur se branche sur une prise standard 220V. Le temps de charge varie de 3 à 6h selon la puissance et le type de batterie.

Selon les modèles, l'autonomie d'un VAE s'échelonne entre 25 et 60 km, voire 100 km pour les derniers modèles.

Le prix d'un VAE se situe entre 700 € et 2000 € voir plus.
Le prix moyen est de 1200 €. Ce qui justifie les écarts de prix est principalement la technologie employée (batterie au plomb, batterie Nickel Métal Hydrure ou Lithium Ion). Ensuite la structure du vélo et l'électronique de contrôle changent selon les modèles.

Un vélo à assistance électrique doit être conforme à la directive européenne EC2002/24 et à la norme française NF R30-020, qui considère comme une bicyclette conventionnelle tous les deux roues à motorisation respectant les critères principaux suivants : une assistance électrique limitée à une puissance de 250W, une assistance exclusivement liée au pédalage, une coupure progressive ou immédiate de l'assistance au-delà de 25 km/h et lors du freinage.


REGLEMENTATION

Pour être "en règle" et rouler en toute confiance, un vélo à assistance électrique doit remplir les critères suivants :

- tout d'abord être conforme aux mêmes normes de sécurité qu'un vélo classique (résistance mécanique du cadre et des accessoires, éclairage, freins, pédales, etc.).

- être homologué à la norme EN 14764

- se conformer à la directive européenne EC2002/24 et à la norme française NF R30-020, qui considère comme une bicyclette conventionnelle tous les deux roues à motorisation respectant les critères principaux suivant :

- une assistance électrique limitée à une puissance de 250W,

- une assistance exclusivement liée au pédalage,

- une coupure progressive ou immédiate de l'assistance au-delà de 25 km/h.


Si votre V.A.E. respecte ces critères, il est alors considéré comme un vélo classique, et dispose des mêmes droits (pas d'assurance spécifique, pas de casque obligatoire, pas de carte grise ni de numéro d'immatriculation, droit à tous les accès vélo). Il en est de même pour l'assurance, normalement il n'est pas utile de prendre une assurance spécifique, cependant mieux vaut vérifier auprès de votre assureur.



Les batteries
Dans les véhicules électriques, la batterie est un élément déterminant,
voici quelques précisions pour vous y retrouver.


Les batteries au plomb

C'est la technologie la plus ancienne et la plus répandue, toujours très compétitive pour les applications imposant des prix bas. Innovation, la batterie améliorée par compression offre durée de vie et performances accrues au prix des batteries de démarrage.
Avantages : technologie fiable, faible coût. Recyclage industriel OK à environ 90%.

Inconvénients : très lourd (une batterie de VAE pèse plus de 10kg), puissance moyenne, durée de vie limitée d'environ 600 à 800 cycles, sensibilité au froid (perte de capacité par degré perdu).



Les batteries nickel cadmium

Leurs performances sont supérieures à celles de la batterie au plomb (environ 10 à 15% de plus), mais pour un coût plus élevé.

Avantage : par rapport au plomb, la batterie nickel-cadmium permet plus d'autonomie avec une masse plus faible.

Inconvénients : problème d'effet mémoire mais problème réversible avec une décharge profonde et quelques cycles. Problème de recyclage car c'est un métal lourd.



Les batteries nickel métal hydrure

Composées d'hydrures métalliques à la place du cadmium, elles sont plus performantes en énergie et en puissance, mais restent chères. Elles sont utilisées dans les véhicules hybrides.
Avantages : les batteries NimH sont 2 fois plus performantes que le plomb. Durée de vie supérieure à 1000 cycles environ. Pas d'effet mémoire.

Inconvénients : coût assez élevé, sensible aux basses températures et au-delà
de 40°C.

Les batteries lithium-ion

Véritables ruptures technologiques, elles sont 3 fois plus performantes que les batteries classiques et sont aussi beaucoup plus chères.

Attention aux batteries vendues par de petits producteurs/importateurs venues directement de Chine, celles-ci ne présentent pas toujours des garanties de sécurité et de fiabilité suffisantes.


Se déplacer autrement

Dans une optique multimodale, les deux roues électriques se présentent comme un bon complément aux transports collectifs et jouent un rôle évident dans les économies d'énergie. Si au lieu de prendre votre voiture pour effectuer 2km, vous utiliser un vélo à assistance électrique ou un scooter électrique, on perçoit tout de suite les aspects positifs de ces modes de transport : économiques, silencieux et non polluants.

La loi sur l'Air en France a favorisé l'émergence d'une nouvelle conscience du besoin d'organiser les transports publics. En effet, le développement durable dans nos villes ne sera rendu possible que par l'optimisation de tous les systèmes de transports, or la voiture thermique qui a envahit les villes constitue l'un des moyens de transports les plus polluants. Dans ce contexte, les opérateurs de transports publics ainsi que les villes travaillent à améliorer l'offre de transports collectifs, en rénovant les équipements, en améliorant les services en terme de fréquence, en encourageant l'intermodalité et en informant les utilisateurs. Ce dernier point se traduit notamment par la création de Maison de la mobilité ou d'Agence de la mobilité.


Rouler sans polluer

La pollution urbaine, due pour 70% à la voiture, engendre des troubles respiratoires. Avec le 2 roues électriques, une énergie propre circule en ville : pas de fuite d'huile ou d'essence, pas de gaz polluants, pas de contribution directe à l'effet de serre.


Rouler en silence

Les nuisances sonores viennent de l'activité économique, de la vie publique et quotidienne, mais aussi des transports et de la circulation. Avec le 2 roues électriques, fini le stress et vive les déplacements en toute quiétude.


Rouler sans encombrer

Un usager en scooter ne consomme quasiment pas d'heures de stationnement. Pratique à garer, il permet aussi d'arriver à l'heure aux rendez-vous.


Sécurité, confort et performance

L'amélioration de la sécurité routière constitue un objectif phare de la politique parisienne et régionale. Avec les actions de prévention, de formation (projet "Jeunesse Prévention Sécurité"), de traitement des zones d'accumulation d'accidents et d'aménagement de carrefours dangereux, le 2 roues électrique peut être un des moyens d'améliorer la sécurité routière en ville.


Rouler en douceur

Facteur d'accidents et d'agressivité, le deux roues thermique met la vie en danger. Avec l'électrique, c'est la découverte d'une conduite douce et sans à-coup, plus calme et plus urbaine (50km de vitesse moyenne).


Economiser

A Paris, l'accès aux bornes de recharge des véhicules électriques est gratuit. Il vous suffit pour cela de retirer une carte d'accès au borne de recharge électrique auprès de l'Espace Mobilités Electriques. Facile à entretenir, le 2 roues électriques est très économique : sa consommation revient à environ 1 € aux 100 km.

Newsletter Mister Velo
Boutique vélo et accessoires vélo en ligne
Mister Velo, 19 Rue Marc Seguin, 22950 TREGUEUX FRANCE METROPOLITAINE
Visitez Mister Vélo sur ShopMania prix-le-moins-cher.fr Vélos et accessoires sur idealo.fr